Comme esquissé dans la page d’introduction, je suis passionné de vélo et pratiquant du vélo urbain depuis plus de 15 ans. Le vélo pour moi c’est un peu un état d’esprit, un peu plus, un gout de la rapidité et de l’efficacité, et peut-être encore davantage une réponse individualisre à un environement collectif. Que l’on ne se méprenne pas, j’adore la ville, je l’étudie d’ailleurs, mais le vélo c’est une fenêtre de liberté.

Je suis donc sous tout égard, un mec plutôt sympa. Mais que l’on me vole mon vélo et la je me métamorphose, version monstre verdâtre qui voit rouge… Le vol de vélo quand on est expérimenté (c’est à dire qu’on s’est fait voler plusieurs vélos) paraît vraiment facile. Un coup de pince, un brin d’audace et hop, le vélo est embarqué. C’est ce qui m’a mené à avoir des discussions acharnées sur le vélo et sur les moyens de se protéger… J’ai un peu soulé tout le monde à ce sujet jusqu’à ce qu’on m’invite à me laisser aller à mon activité favorite (parler pendant des heures de vélo et antivols) sur la toile. C’est là que le site antivolvelo.net est né : passion, engagement et rage…

Velo-en-ville-brompton

Encore du travail à faire

J’ai donc commencé par publier des articles sur une sélection d’antivols qui pour moi sont les meilleurs (et je suis prêt à en débattre attention!) mais il reste du travail à faire. J’aimerai parler d’antivols sur cadre, de selle, d’écrous antivols, de moyeux antivols, de système de repérage par GPS du vélo volé, de désire de vengeance contre le voleur de mes vélos :s

Enfin, n’hésitez pas à me contacter pour donner vos avis sur le site et sur les différents articles publié.